Jean-Maxime Labrecque

Inhabitable Sculpture . Montréal


Jean-Maxime Labrecque . photos: © Frédéric Bouchard . + archilovers

L'espace a été évidé de ce qu'avaient prévu les promoteurs immobiliers dont fait partie cette petite unité d'habitation.



















Une fois l'endroit réduit à ses murs, planchers et plafonds de béton industriel d'origine, un délicat meuble multifonctionnel entièrement composé d'aluminium brut, y a été déposé. Cet assemblage de modules regroupe toutes les fonctions de la maison : lit, walk in, bibliothèque, sofa, comptoir, tabourets, cuisine et rangements divers.
Plusieurs mois ont été nécessaires pour résoudre un des défis techniques importants de ce meuble immersif, un système de coulisse horizontal des portes, sans appui au sol, permettant le corridor des arches qui génère un walk-in. Une pièce dans la pièce.

Deux autres interventions viennent appuyer le grand meuble de l'aire principale. Un bloc technique de verre contient électroménagers et réservoir à eau chaude tandis qu'une ancienne voûte de béton héberge la salle de bain. Bien que de dimensions restreintes (10' x 10'), cette dernière n'arbore que des finis noirs. Un miroir pleines hauteur et largeur sur une de ses faces crée une surprenante sensation de “grandeur amortie”.
Les seuls matériaux utilisés sont l'aluminium, le verre peint et le béton.


0 comentarios :

Publicar un comentario en la entrada